Chirurgie réfractive implants

IMPLANTS PHAQUES

Dans certains cas, le défaut visuel n’est pas accessible à un traitement par laser : amétropie importante ( myopie, hypermétropie, astigmatisme ), épaisseur de cornée trop fine…il est alors parfois possible d’utiliser des implants intraoculaires ou “implants phaques pré-cristalliniens”.

Il s’agit dans ce cas d’introduire par une petite incision réalisée sous anesthésie, une lentille corrigeant le défaut visuel directement dans l’oeil. Cette lentille est constituée d’un matériau neutre (en général du Collamer) toléré par l’oeil et très souple, permettant ainsi son positionnement entre l’iris et le cristallin. Cette technique ne peut être réalisée que sur des yeux dont les caractéristiques biométriques sont compatibles avec ce type d’implant.

Avantages :

Pas de modification cornéenne avec un meilleur respect de la physiologie et de la forme naturelle

Pas de limite à l’amétropie corrigeable

Technique réversible puisque l’implant peut être retiré simplement

Inconvénients :

La présence de l’implant dans l’oeil expose aux risques post-opératoires d’une chirurgie intra-oculaire ( inflammation, infection…) très rare mais non nul.

La surveillance postopératoire doit être réalisée régulièrement toute la vie du patient afin de dépister les complications spécifiques auxquelles exposent les implants :  perte de cellules de l’endothélium cornéen, cataracte par contact avec le cristallin, glaucome par contact avec l’iris.