Le strabisme

Le strabisme est un défaut du parallélisme des axes visuels.

Ce syndrome oculomoteur a deux composantes :

  • Une composante motrice : l’un des deux yeux a une position anormale, une déviation telle que son axe visuel n’est plus centré. Soit l’oeil est dévié vers l’intérieur que nous appelons un strabisme convergent.  Soit l’oeil est dévié vers l’extérieur que nous appelons un strabisme divergent. L’oeil peut également être dévié vers le haut ou vers le bas, ce que nous appelons un strabisme vertical. Une déviation horizontale peut être associée à une déviation verticale.
  • Une composante sensorielle : altération de la vision binoculaire, les deux yeux ne travaillent pas ensemble. La déviation des axes visuels induit pour le cerveau une perte des repères. La même image est localisée par le cerveau à deux endroits différents et deux images différentes sont localisées par le cerveau au même endroit, c’est ce que nous appelons la confusion et la diplopie. Afin de lutter contre ces deux perturbations, le cerveau va d’abord supprimer l’image de l’oeil dévié, c’est la neutralisation. L’acuité visuelle de l’oeil dévié va diminuer progressivement, créant une amblyopie de cet oeil. Après quelques semaines ou mois, le cerveau va réorganiser les points rétino-correspondants (réorganisation corticale), pour tenter de mieux faire correspondre les deux yeux. Cependant le cerveau n’y arrive pas pour la zone centrale et donc, la zone centrale de l’oeil dévié (celle qui donne la meilleure acuité visuelle) reste neutralisée. 
  • La déviation des axes visuels entraîne une désorganisation binoculaire (des deux yeux) qui va de la suppression à la réorganisation corticale. En fonction :
    • de l’âge d’apparition du strabisme, au début, pendant ou après la période de plasticité cérébrale (dans la première année, dans l’enfant entre 1 et 6 ans, après 6 ans) ;
    • des modalités d’apparition, un strabisme permanent dès le début ou un strabisme intermittent qui évolue en permanent.
    • de l’importance de la déviation : strabisme de petit angle, de grand angle ou d’angle variable.
  • Les formes de strabismes sont multiples. Toutefois, un strabisme qui apparaît avant l’âge de 6 ans risque de conduire à une amblyopie (acuité visuelle moins bonne sur un oeil) et un traitement de l’amblyopie sera mis en place.

L’apparition brutale d’un strabisme est un motif de consultation en urgence.