L’évolution de la vision de l’enfant

L’évolution de la vision de l’enfant

    • A la naissance
      • Le nouveau-né peut détecter l’équivalent d’un crayon très contrasté, qui se déplace lentement à 30 cm de ses yeux.
    • Au troisième jour
      • Le bébé peut fixer le regard de sa maman.
    • A six semaines
      • Le bébé reconnaît sa mère ou son père.
      • A cet âge, il redoute les fortes lumières.
    • Vers 4 mois :
      • Le bébé suit les mouvements vifs et rapides.
      • Il commence aussi à appréhender la distance d’un objet mais son monde reste encore très proche de son corps.
    • Vers 9 mois :
      • Le bébé voit bien plus loin et commence à voir les détails.
      • Il perçoit les couleurs franches et saturées.
    • A 18 mois :
      • Les fonctions visuelles sont quasiment adultes
      • L’acuité visuelle normale se situe entre 4 et 6/10
      • Le bébé différencie mal les faibles nuances
      • L’enfant structure son espace visuel et affine sa vision afin de conquérir le monde qui l’entoure mais également pour toucher avec les mains ce qu’il a entrevu avec les yeux. L’acquisition de la marche multiplie ses explorations qui sont en lien direct avec la vision. Sa vision et sa motricité seront de mieux en mieux coordonnées.
  • Entre 2 ans ½ et 3 ans
    • Le volume des globes atteint pratiquement sa taille adulte
    • La longueur de l’oeil est pratiquement atteinte
    • L’évolution de la réfraction est plus lente
  • De 3 à 6 ans :
    • Facultés visuelles acquises
  • Vers 6-7 ans :
    • Fin de la période de plasticité cérébrale

Ses capacités visuelles s’établiront jusqu’à l’âge de six ans et son acuité pourra alors atteindre 10/10. Cette période de développement chez l’enfant ne doit pas être entravée par une perturbation du système visuel qui entraînerait des conséquences graves sur ses apprentissages.

Ainsi, en dépistant très tôt les obstacles susceptibles d’entraver la vision, il sera possible de les traiter en augmentant les chances de guérison.