Amblyopie

  • L’amblyopie est une mauvaise vision qui peut toucher un oeil ou les deux yeux. Il s’agit d’un intermédiaire entre la vision normale et la cécité, elle peut être liée au mauvais développement de la vision et des fonctions visuelles ou à se régression à un moment du développement visuel. Elle est le résultat d’un développement cortical anormal d’abord réversible puis définitif. Elle est réversible si le traitement est établi pendant la période de plasticité cérébrale qui s’étend jusqu’à l’âge de 6-7 ans pour la plupart des enfants, et parfois au delà.
  • L’amblyopie est une baisse d’acuité visuelle inférieure à deux écarts types de la moyenne, elle peut être bilatérale (sur les deux yeux), mais dans la majorité des cas elle est unilatérale (sur un seul oeil).
  • Elle touche 1 à 4% de la population. L’enfant est susceptible de développer une amblyopie entre la naissance et l’âge de 7-8 ans. Plus elle apparaît de manière précoce, plus important sera le déficit.
  • Il s’agit d’une diminution fonctionnelle ou organique de certaines fonctions visuelles, principalement la discrimination des formes.
  • L’amblyopie fonctionnelle est une baisse d’acuité visuelle sans atteinte organique (le fond d’oeil est normal). Elle est principalement liée à un défaut réfractif : hypermétropie, myopie, astigmatisme, anisométropie (défaut visuel différent sur l’oeil droit et l’oeil gauche) et/ou un strabisme.
  • L’amblyopie organique est une baisse d’acuité visuelle secondaire à une lésion de l’appareil visuel (anomalie du cristallin, du nerf optique, de la rétine, des voies visuelles et cortex). Il peut s’agir des cataractes congénitales ou traumatiques, de ptosis (paupière qui recouvre la pupille entièrement ou en partie), hémangioblastome (tumeurs), pathologie rétinienne (pathologie de la rétine), pathologie du nerf optique, rétinolastome (cancer de la rétine), enfants cérébrolésés…
  • Il existe d’autres amblyopies comme les amblyopies nystagmiques. Le nystagmus est un mouvent involontaire des deux yeux, mouvement permanent d’oscillations involontaires et saccadées des deux yeux.

Le traitement est détaillé avec la rééducation orthoptique.